Conception de la vie cambodgienne

La conception cambodgienne85.4% de la population du Cambodge appartient à l’ethnie Khmer. La majorité d’entre eux étant de religion bouddhique croient en la réincarnation. Pour eux, la vie ne s’arrête pas à la mort d’un corps, elle continue comme un cycle répétitif. Lors de la mort du corps, l’âme qui appartenait à ce corps a la possibilité de se réincarnée dans un corps animal ou en plante.

Au moment de la mort du corps, l’âme décide de la forme sous laquelle elle reviendra sur Terre. Mais certaines volontés ne peuvent se réaliser. Si l’âme souhaite revenir dans un corps au dessus de ses capacités, elle se verra attribuer d’importantes sanctions pouvant aller jusqu’à l’envoi en Enfer.

Les âmes qui réussissent leur réincarnation sans obstacle passent épreuves sur épreuves lors de leurs successives réincarnations, jusqu’au jour où les épreuves ne sont plus nécessaires. Ce jour là, l’âme à plus besoin de se réincarner.

Pour faire simple, le corps humain ne sert qu’à transporter l’âme sur Terre. Lorsque le corps meurt, l’âme choisit une autre forme pour exister sur Terre. Tous les êtres vivants doivent accepter la forme sous laquelle ils reviennent car elle est attribuée par leur Dieu.

La conception cambodgienne vue par les Cambodgiens vous explique très brièvement leurs superstitions constituée de génies pour chaque chose terrestre : génies domestiques, génies des fleuves et cours d’eau, génies des forets… Ils sont pour la plupart, protecteurs et apprécient les cérémonies.

CONTACTEZ-NOUS RAPPEL GRATUIT